Fonctionnement des tests rapides

Introduction

Les tests rapides produits par l’entreprise Willi Fox sont des tests à écoulement latéral (lateral flow). Ces tests peuvent, après ajout unique d’un échantillon humain (p.ex. urine, sang, salive ou selles), donner un résultat rapide (entre 3 et 15 minutes d’attente) et fiable. Le fonctionnement des tests se base sur l’utilisation des anticorps naturellement présents dans le corps humain: on se sert de leurs propriétés, par exemple de leur haute spécificité. Les anticorps utilisés dans le test sont monoclonaux ou polyclonaux. Les anticorps monoclonaux reconnaissent et se lient à une seule structure spécifique (épitope). Les anticorps polyclonaux sont un mélange de plusieurs anticorps reconnaissant différents épitopes sur un antigène (=substance reconnue par les anticorps).

La cassette de test rapide est composée d’une coque extérieure et d’une carte de support. Sur la carte de support se trouvent un tampon d’échantillon, une zone de test avec ligne de test et ligne de contrôle, un tampon conjugué et un un tampon absorbant.

Les rôles des différents composants du test

Tampon conjugué
Ici se trouve un anticorps marqué d’une couleur, dont la fonction est de reconnaître et de se lier à la substance à détecter (substance à analyser).

Zone de test (Lignes T et C).
Dans le zone de test, deux lignes stationnaires sont visibles: La zone de test avec ligne de test T, et la zone de contrôle avec ligne de contrôle C. En général, deux types d’anticorps différents se trouvent dans cette zone.

Dans la zone de la ligne de test T se trouvent également des anticorps contre la substance à détecter (substance à analyser) sur la membrane. Ils se lient par contre à un autre épitope que l’anticorps marqué d’une couleur sur le tampon conjugué. Si la substance à analyser se trouve dans l’échantillon, une ligne colorée va apparaître au cours de l’exécution du test.

Sur la ligne C se trouvent des anticorps qui se lient à l’anticorps présent dans le tampon conjugué. La ligne C (ligne de contrôle) sert de référence interne. En apparaissant, elle montre que le test a été exécuté correctement.

Fonction du déroulement du test

L’échantillon est déposé dans la bonne quantité (consulter pour cela le mode d’emploi) sur le tampon d’échantillon. Par force capillaire, le liquide se déplace sur la membrane jusqu’à dans la cassette. Si la substance à analyer se trouve dans l’échantillon déposé, l’anticorps marqué d’une couleur réagit dans le tampon conjugué. Un complexe anticorps-substance à analyser se crée. Quand il arrive à la ligne T, ce complexe se lie aux anticorps se trouvant dans cette zone. Un nouveau complexe se crée: anticorps-substance à analyser-anticorps (aussi appelé complexe-sandwich). Tous les anticorps en excès marqués d’une couleur, qui n’ont donc pas formé de complexe anticorps-substance à analyser ou qui n’ont pas pu en former, continuent de couler sur la membrane, jusqu’à ce qu’ils arrivent dans la zone C. Ils se lient aux anticorps présents dans cette zone. La ligne de contrôle C apparaît, et confirme que le test s’est déroul.

0

Diese Website verwendet Cookies, um Ihnen den bestmöglichen Service zu gewährleisten. Mit der Nutzung der Website erklären Sie sich damit einverstanden, dass wir Cookies verwenden.Datenschutzerklärung