Opioïdes semi-synthétiques (héroïne) (Opioïdes - dérivés de l’opium)

 Willi-Fox-Mohn

Informations générales

L’héroïne est réalisée par une procédure chimique qui est l’acétylation de la morphine avec de l’acide acétique. Elle a été fabriquée pour la première fois en 1898 par l’entreprise pharmaceutique Bayer, comme médicament contre la toux, la douleur et le traitement de la dépendance à la morphine. On a vite réalisé que le potentiel de dépendance et les effets de l’héroïne sont bien plus forts que ceux de la morphine.


Prise


L’héroïne fait partie des drogues dites «dures», injectées par intravéneuse. Cela conduit à une dépendance physique dont la tolérance augmente. Les effets de sevrage sont très forts lors d’un arrêt de consommation.
 
Une autre forme de consommation est l’inhalation de vapeurs d’héroïne chauffée sur du papier d’aluminium. Les vapeurs qui s’échappent sont inhalées avec une paille.

L’héroïne se sniffe également, comme la cocaïne.



Effets

La consommation d’héroïne provoque des sensations d’euphorie et de relaxation. Elle diminue l’activité mentale et efface des sensations désagréables comme la peur, le manque d’envie ou l’impression de vide. Les problèmes et les conflits disparaissent. Le consommateur se sent complètement heureux et satisfait.



Dangers et effets secondaires physiques

 

  • Des personnes qui n’ont pas l’habitude de cette substance réagissent déjà  fortement à très petite dose (déjà à 5 mg) par perte de connaissance, dépression respiratoire, arrêt de la circulation et ralentissement de la fonction cardiaque.
  • L’injection par intravéneuse augmente les risques d’infection (p.ex. par le virus de l’hépatite ou du VIH) car les seringues utilisées sont souvent mal nettoyées.
  • L’héroïne est pour le moment la substance déclarée comme ayant le potentiel de dépendance le plus élevé. Une dépendance physique et psychique très forte peut se développer. Les conséquen ces sur le corps sont très graves, mais surtout les changements de personnalité et de la situation sociale peuvent être dramatiques.